Forum Social Mondial 2015: Contre les menaces sur la santé et la protection sociale, agissons ensemble!

Date: 
1 Apr 2015

Cela est la déclaration finale sur la santé et la protection sociale que les militant(e)s du PHM, avec beaucoup d'autres réseaux et organisations, ont écrit au cours du Forum Social Mondial à Tunis. C'est un appel à l'action et à la mobilisation. Le Forum a été un moment important de convergence entre les organisations des quatre coins de la planètes. Faisons vivre cette déclaration!

Format PDF ici

Sur base d'un projet élaboré depuis plusieurs semaines par une trentaine d'organisations, nous, mouvements sociaux, syndicats, collectifs et individus présents à Tunis pour le Forum Social Mondial, avons partagé nos analyses, nos expériences et nos perspectives autour de la santé et de la protection sociale.

Nous avons abordé les questions liées aux déterminants sociaux de la santé comme la pauvreté, les conditions de travail, l'éducation, l'inégalité de genre ou encore l'accès à l'eau. Nous avons également discuté de l'augmentation croissante de la marchandisation de la santé et de la protection sociale.

Ces discussions ont permis de constater que la crise de la santé et de la protection sociale est en fait la conséquence des politiques néolibérales globales:

  • La financiarisation de l'économie, aidée par les instances monétaires internationales, et l'endettement engloutissent toutes les nations, grandes et petites, imposent l'austérité et promeuvent les intérêts des banques et des multinationales au détriment des politiques sociales et sanitaires.
  • Des rapports de force déséquilibrés se traduisent par des traités de libre échange favorisant les bénéfices des banques et des multinationales au détriment des peuples, avec la complicité de nombreux gouvernements.
  • La globalisation du marché de la santé et de la protection sociale a des répercussions catastrophiques sur l'accès à la santé, les emplois, les retraites, les conditions de travail, la qualité de la prise en charge et la migration des travailleurs de la santé du sud vers le nord du monde et du secteur public vers le secteur privé.
  • La croissance de la militarisation et l'occupation de territoires provoquent morts, pertes de terres, de travail et de nourriture; elles provoquent également la montée de l'intolérance entre communautés, le terrorisme et les conflits sectaires.
  • Le plus grand fardeau de la crise est porté par les plus fragilisés – femmes, enfants, migrante-s, pauvres, personnes en situation de handicap, travailleurs/euses et paysan-ne-s.

La santé est la vie dans toutes ses dimensions: physique, mentale, sociale, environnementale. Elle est un droit humain fondamental et inaliénable pour tous et toutes et un bien social commun de toute l'humanité; elle présuppose de permettre à la population de vivre en paix partout dans le monde et hors de toute occupation.

Il y a urgence, des alternatives s'imposent!

  • Les droits des populations en matière d’environnement, d'emploi, de conditions de travail, d’accès à l’eau, d’éducation, d'alimentation, de culture, de logement, d’accès au bien-être, doivent être mis en œuvre, garantis, défendus et étendus.
  • Une protection sociale universelle et globale doit être conçue et mise en oeuvre pour promouvoir la justice sociale et la dignité.
  • La priorité doit être donnée aux soins de proximité et à la santé communautaire, incluant la prévention et l’utilisation respectueuse des ressources naturelles.
  • Un système unifié de santé et de protection sociale doit être entièrement public et basé sur une taxation nationale progressive - entre autres du capital - et/ou des cotisations sociales.
  • Un tel système doit appartenir à tous et a toutes et permettre à la population de le contrôler et d’y participer pleinement.
  • Ce système doit se situer hors de la logique marchande et doit garantir un accès aux soins gratuit.
  • Il s’agit de garantir le droit d'accès aux médicaments nécessaires, de bonne qualité et non protégés par des monopoles de droit intellectuel.
  • Les instances sanitaires internationales doivent être transparentes et totalement indépendantes des intérêts des multinationales et des financements privés.
  • Forts de nos expériences réussies, passons à l’action!
  • Travaillons en réseau, faisons circuler la connaissance et les analyses, élargissons nos mouvements, nourrissons-nous de nos mobilisations respectives et créons de nouvelles solidarités internationales permettant d’amplifier les rapports de force.
  • A partir des réalités spécifiques locales, sectorielles, conjoncturelles... démontons les mécanismes, rendons accessibles les analyses et les outils pédagogiques, renforçons et faisons converger les mouvements et capacités d’actions. Participons au développement de la capacité d’analyse politique sur les choix de société.
  • Agissons sur la sphère politique:
    • les lois doivent garantir le droit effectif à la santé et à la protection sociale;
    • créons des mouvements de base suffisamment forts pour exercer un contrôle et une pression sur le politique pour qu’il respecte et rende effectifs ces droits.
  • Professionnels, usagers, citoyens... devenons des acteurs de changement par la formation et la sensibilisation.
  • Créons des alliances entre les professionnels et les usagers, entre les syndicats et les mouvements «citoyens», et favorisons l’émergence d’alliances locales multiformes en défense de la santé et la protection sociale.
  • Renforçons les actions par des convergences avec les mouvements agissant sur les déterminants de la santé, tels que le climat, le commerce, l’austérité, la dette, les conditions de travail, l’égalité hommes/femmes….

Dates à retenir

  • 18 avril 2015: journée d'action mondiale contre le libre-échange
  • 18-26 mai 2015: assemblée annuelle de l'OMS Genève - contact [email protected] et informations www.phmovement.org
  • Juin 2015: semaine d'action en solidarité avec la Grèce et contre l'austérité - contact [email protected] et informations www.altersummit.eu  
  • 17-24 octobre 2015: semaine mondiale d'action décidée par l'assemblée des mouvements sociaux au Forum Social Mondial
  • Novembre-décembre 2015: COP 21, Paris - contact et informations: coalitionclimat21.org
  • 7 avril 2016: Forum maghrébin sur la protection sociale, Marrakech- contact et informations: [email protected]

7 avril de chaque année: Journée Mondiale de la Santé

Signataires
Action Aid India, Association Tunisienne des Femmes Démocrates (ATFD), Association de Défense du Secteur Public de la Santé, du Droit des Professionnels et des Usagers (Tunisie), Association Tunisienne pour le Droit à la Santé, ATTAC Maroc, Comité pour l'Annulation de la Dette du Tiers Monde (CADTM), Centrale Nationale des Employés (CNE, Belgique), Collectif pour le Droit à la Santé au Maroc, CUT Brésil, Fédération Nationale de la Santé (UGTT), Forum Algérien pour la Citoyenneté et la Modernité, Forum Régional pour le Droit à l'Eau de la Région Arabe, Forum Social Mondial de la Santé et la Securité Sociale (FSMSS), Global Social Justice, International Association of Health Policy (IAHP), Médecine pour le Tiers Monde/Thirld World Health Aid (M3M/TWHA, Belgique), Médecins du Monde Belgique en Tunisie, Mouvement Populaire pour la Santé (PHM), Network for Transformative Social Protection, Observatoire Tunisien de l'économie, Réseau Européen contre la Privatisation et la Commercialisation de la Santé et de la Protection Sociale, Réseau National Dette et Développement (RNDD, Niger), Sud Santé Sociaux (France), Syndicat National des Médecins, Pharmaciens et Dentistes (UGTT), Syndicat National de la Sécurité Sociale (UGTT), Syndicat Générale des Eaux (UGTT), Théâtre du Copion (Belgique), Union des Diplômés Chômeurs (UDC, Tunisie), Union Générale des Etudiants de Tunisie (UGET), Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT).

News and Analysis: 
Type: